Aide à la navigation :

Contenu de cette page :

Retour

"Bonjour, parle-moi de la France, merci."

"Pourquoi votre langue est si difficile à apprendre ?"

Bonjour, comment vas-tu ?
Bonjour Monsieur, comment allez-vous ?
Salut, comment ça va ?

Le premier est amical.

Le deuxième est formel et respectueux : c’est la façon polie de saluer une personne plus âgée que soi, que l’on ne connaît pas ou peu.

Le troisième est familier, se dit entre copains.

Il n’est évidemment pas possible de saluer tout le monde mais il est agréable de dire bonjour en entrant dans l’ascenseur, dans un magasin, dans un bureau.

Poignée de main ou bise ?

Les Français se serrent souvent la main lorsqu’ils se rencontrent ou se quittent. Ils s’embrassent s’ils se connaissent bien.

La bise, c’est un signe d’amitié, de familiarité entre personnes qui se voient souvent, par exemple entre membres d’un club sportif. Lors d’un succès, d’un bon résultat, d’un but marqué, il est fréquent que le bonheur ou la joie s’exprime par de belles embrassades.

Une bise ou deux ? C’est selon les régions et les générations. Les jeunes ont l’habitude de s’échanger 4 bises alors que les adultes trouvent qu’une bise sur chaque joue est suffisant : une donnée, une rendue.

Spéctateurs, Coupe du monde de rugby 2007 - Photo : MAEELe bisou est le diminutif de bise, il est tendre et aimé par les enfants mais aussi les amoureux.

Tu ou vous ?

Le tutoiement est spontané entre jeunes, entre amis, en famille : parents et enfants se tutoient, oncles et neveux aussi.

Le " vous " est réservé aux relations plus respectueuses, par exemple avec des personnes plus âgées que soi, avec ses professeurs, son patron ou lorsqu’on s’adresse à plusieurs personnes.

" Allo ! Bonjour Boris ! C’est Paul. Comment vas-tu ? "

Bonne journée !
Bon après midi !
Bonsoir !


Trèfles - Photo : M. Déchelette

  Bonne chance !


Au revoir et merci !

 

Pied de page :

Plan du site | | webdesign by eZoulou